Logo stop à l'isolement

Fête de la musique : tous en boîte .. de nuit .. à l'Ehpad

Retour
9169 vues

Une boîte de nuit dans une maison de retraite, c'est l'expérience qu'ont pu vivre, le temps d'un après-midi, les résidents d'un EHPAD du Cantal. Au menu, DJ, piste de danse et cocktails servis par les élèves d'un lycée hôtelier d'Aurillac.

Dans une maison de retraite du Cantal, les stroboscopes ont remplacé les ampoules. Sur la piste de cette boîte de nuit pas comme les autres, la première danse fait déjà oublier  à Denise ses 101 ans. « Ca rappelle de bons souvenirs, c’est toujours agréable ! » Henry, lui aussi, ne quitte plus la piste, quel que soit le style de la musique. « On a l'impression de rajeunir un peu en faisant ça. De voir que tout le monde est décontracté, ça donne un peu d’optimisme », se félicite ce résident.

"J'ai fait danser plusieurs dames"

Pour animer l'après-midi, des élèves de seconde en métier de l'hôtellerie-restauration à Aurillac, assurent le service. « C'est une expérience en plus qui apporte des choses, ça change des restaurants ! » se félicite une élève. « Je trouve que c’est beaucoup de partage entre générations. J’ai fait danser plusieurs dames, ça m’a fait plaisir qu’elles passent un bon moment ça les change de leur quotidien. »

Changer l'image des maisons de retraite

Les jeunes connaissent le morceau par coeur, mais ne vous y trompez pas, c'est bien Lucette, 97 ans, qui a demandé le titre « Sapés comme jamais » au DJ. Et elle maîtrise aussi la chorégraphie. « Je ne  suis pas comme tout le monde ! Quand je pense que dans 3 ans je vais avoir 100 ans ! Ça change l’image qu’on se fait d’une maison de retraite ! » Une autre résidente ajoute : « C’est formidable d’avoir la jeunesse, les seniors… c’est merveilleux. Ça réveille le cerveau ! » Un après-midi où le bonheur d'être ensemble a éclipsé le poids des années.

Publié le 

Lien vers le site
Catégorie de l'article : Semaine Mercredi paroles d'ainés Region Auvergne-Rhône-Alpes Nouveautés EHPAD
image :  praemia HEALTHCARE image :    Evidences.Mobiliers